Séchoirs

Quatre séchoirs taille réelle

La région dans laquelle j’ai travaillé se situe au Sud du Pérou, dans la province de Moquegua, à 4h de bus d’Arequipa, 2è plus grande ville du pays. Les producteurs à qui j’ai présenté le projet appartiennent à la communauté de Coalaque, petit village de la région de Omate Sanchez Cerro. Cette communauté est divisée en plusieurs petits hameaux : 4 hameaux pourront disposer d’un séchoir.

coalaque map

Carte de la région de Coalaque et ses hameaux

Les producteurs sont rapidement intéressés par le système, mais aimeraient pouvoir sécher de plus grandes quantités à la fois. J’adapte donc les dimensions du système afin de pouvoir sécher environ 5kg de produits par jour. Je modifie aussi la structure originale, avec non plus une section triangulaire mais trapézoïdale, et j’ajoute un second ventilateur installé en parallèle pour plus de flux. Je mets également une grille mobile pour pouvoir disposer les fruits. La bâche plastique transparente ne suffit pas, nous utilisons du polycarbonate, un plastique dur assez léger.

séchoir grand

Nouveau séchoir aux plus grandes dimensions

Nous partons donc en bus acheter le matériel pour 3 premiers séchoirs à Arequipa, mais ne pouvons le ramener le jour-même. Il faudra attendre de trouver un camion qui fasse le voyage jusqu’à Coalaque pour enfin disposer de toutes les pièces dont nous avons besoin. Les habitants de la région sont conviés pour participer à la construction.

Construccion en la banda

Construction des séchoirs en bord de route, espace à peu près plat proche de tout le monde

En fin de journée, l’un des séchoirs est presque terminé et est amené au premier village, Estanque. Il est d’abord installé chez Fidel, habitant du village qui sèche déjà ses fruits sur son toit. Les habitants doivent trouver un moyen de recontacter l’association qui leur avait construit un local, afin de savoir s’ils peuvent l’utiliser pour entreposer le séchoir. Les 2 autres séchoirs en construction sont stockés en attendant d’être terminés puis installé à Bella Vista et Huarangayo.

Séchoir Estanque

Installation du premier séchoir à Estanque

Nous sommes déjà début mai et je dois repartir pour la France bientôt. Il me reste un jour pour vérifier le bon fonctionnement du nouveau séchoir d’Estanque. Les températures mesurées semblent correctes, le flux d’air est un peu faible. Je n’ai malheureusement pas pu tester le séchage de produits. Arrivée à Lima, je trouve des rouleaux plastique et une scelleuse pour pouvoir faire des petits paquets de fruits séchés. Je l’envoie à Ronjadero afin qu’ils fassent leurs premiers essais de commercialisation. Je laisse aussi de l’argent pour qu’ils puissent racheter les matériaux qu’il faut et construire le 4è séchoir pour le village de Ronjadero.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :