6h du matin. Le jour est déja levé depuis 1h environ. Un premier bus ou les premiers travailleurs somnolent encore dans cette Lima pour une fois bien calme. Je rejoins Tito, responsable du groupe Peruanitos, association de soutien aux enfants des quartiers pauvres.

grupo peruanitos

Photo extraite du site internet de Peruanitos

On sort de plus en plus de la ville, pour rejoindre San Martin de Porres, quartier de la banlieue nord. Il faut changer de bus pour commencer lascension de la colline de la Candela, ou se trouve la cantine populaire, sur des routes de plus en plus chaotiques.

Apres avoir été secoués pendant pres dune demi-heure, on descend enfin. Mais nous ne sommes pas encore arrivés : il faut maintenant monter les marches qui menent au sommet de « Vista alegre » (joyeux panorama). Encore une fois, les maisons sont faites de toits de tole, et meme de nattes parfois. Des chiens, des chats et des enfants qui courent, des mamans qui nous saluent et font un brin de causette.

colline candela

La colline de Candela. Au sommet, la réserve deau de ville.

Au local, des meres bénévoles préparent le petit déjeuner. De la bouillie davoine a la canelle et un sandwich au jambon. Pas deau courante, mais un voisin approvisionne le local par bidons quil faut transporter. Cuisine au gaz, qui coute moins cher que lélectricité.

Le local est un préfabriqué assez grand et en bon état. Des tables et chaises sont installées pour pouvoir accueillir une centaine denfants, de 3 a 11 ans, qui sans laide de Peruanitos nauraient peut-être rien dans le ventre ce samedi matin.

ninos

Photo du site internet

Les enfants arrivent petit a petit, avec leurs freres et soeurs ou avec leur maman. Visiblement, ils se sont faits pas mal de copains au local. Tito vérifie sur sa liste que chaque enfant inscrit est bien la, et demande aux meres présentes des nouvelles des enfants absents.

Dans cette colline de pauvreté, le sourire dun enfant peut apparaitre grace au don dun petit déjeuner chaque samedi matin. Peruanitos permet aussi le don de cartables et affaires décole et organise des événements culturels pour apporter la joie aux enfants de ces quartiers difficiles. Quand lassociation récolte suffisamment dargent, elle offre même des lits en bois de qualité, dans ces maisons ou parfois tous les enfants, freres et soeurs mélangés, dorment sur le même matelas, quand il y en a un.

Peruanitos, cest aussi laide a linsertion sociale des femmes qui ne sont parfois pas respectées dans leur propre foyer. Mais lassociation ne peut fonctionner que grâce aux dons, qui ne sont parfois pas suffisants. Et pour avoir rencontré par moi-même les responsables, je peux garantir que cet argent est bien utilisé. Alors si vous souhaitez apporter votre soutien, nhésitez pas a visiter la page web du site (en espagnol) : http://www.peruanitos.org/

Merci pour les enfants !

nina

Photo du site internet.

Publicités