Enfin à Lima !

Après quelques premiers jours bien occupés le temps de s’acclimater, j’ai pu rencontrer les membres de l’association Grupo de Apoyo al Sector Rural (Groupe d’Aide au Développement du Secteur Rural). J’ai visité leurs locaux, à l’Université Pontificale Catholique du Pérou (PUCP), où ils ont en exposition plusieurs de leurs précédentes réalisations. Ils m’ont ensuite détaillé le projet de concentrateur solaire pour la production de thé.

Ainsi, je serai en charge d’étudier le système de contrôle des concentrateurs cylindro-paraboliques. Il s’agit d’un petit capteur placé sur le concentrateur et orienté d’une manière telle que lorsque la cellule photosensible n’est plus face au soleil, un moteur se met en marche pour orienter de nouveau les panneaux dans la bonne direction. Tout ceci se fait par l’intermédiaire d’un boîtier de régulation qu’il s’agit de bien connecter aux moteurs.

suiveur solaire

Photo issue du manuel d’installation du contrôleur. On peut voir la position du capteur sur une ligne de collecteurs.

Le système pourra être testé dans une semaine avec un premier modèle de collecteurs. Affaire à suivre…

Publicités